Articles

Affichage des articles du mars, 2010

10ème édition du Fitheb

Galiou Soglo a officiellement ouvert les spectacles

Démarrée le samedi 27 mars dernier, la 10ème édition du Festival international de théâtre du Bénin (Fitheb) a été officiellement lancée hier par le ministre de la culture, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales (Mcapln), Galiou Soglo. C’était au Palais des sports de Kouhounou.

C’est un grand carnaval qui a duré des heures sur l’esplanade qui a précédé lé cérémonie de lancement de cette 10ème édition du Fitheb. Dans son discours, le directeur du Festival Pascal Wanou a particulièrement remercié le chef de l’Etat pour son implication personnelle à la chose. Il a ensuite rendu hommage aux acteurs qui ont contribué intellectuellement et professionnellement au développement du théâtre africain pendant ces dix dernières années. Pour cette édition qui coïncide avec le vingtième anniversaire du festival et le cinquantenaire de l’indépendance de notre pays, disait-il, nous avons convié l’Afrique et le monde à commun…

Théâtre à l’école de Arts vagabonds rezo afrik Bénin

Eduquer la jeunesse béninoise et mondiale par les arts

L’Association socio-culturelle les Arts vagabonds rezo afrik Bénin en coopération avec le service culturel et d’action culturelle de l’Ambassade de France près le Bénin a initié un projet intitulé « le Théâtre à l’école ». C’est un projet qui a pour mission d’éduquer la jeunesse béninoise et mondiale au développement par les arts. Christel Gbaguidi a informé les hommes des médias sur cela.

« C’est un projet qui s’étend de Mars à Juin 2010 et est basé sur un échange interculturel entre les Collèges et Lycées de Cotonou et de Calavi notamment : L’EFE Montaigne de Cotonou, le CEG Godomey d’Ab-Calavi et le Collège Catholique PERE Aupiais de Cotonou ». Le but est d’établir non seulement un pont entre ces trois Collèges et Lycées autour du Théâtre mais aussi entre leurs différents publics afin de célébrer le retour du travail des professionnels du théâtre avec les élèves dans nos écoles, Collèges et Lycées. C’est en ces termes que l…

Sortie discographique

L’album «Akwè», de Pélagie la vibreuse déjà disponible

C’est au cours d’une cérémonie de lancement tenue à la salle bleue du Palais des congrès de Cotonou le dimanche dernier que l’artiste a rendu disponible son nouveau produit. C’est opus de 10 titres aux sonorités tradi-modernes. Pour la circonstance, cette salle était devenue trop exiguë pour contenir les admirateurs, fans, parents et amis de l’artiste qui sont venus la soutenir. Ce deuxième album de la reine des déhanchements a été également soutenu par une kyrielle d’artistes de sa génération qui se sont succédé sur scène pour montrer à l’assistance la qualité de leur travail. Il est revenu à Alain Vigan, directeur de Es Lahora, structure ayant produit l’artiste de porter à la connaissance du public le trajet parcouru pour être à ce niveau de lancement. «La route a été longue et difficile. Mais finalement, le produit est disponible pour le bonheur des mélomanes», a précisé Alain Vigan. Dans une euphorie populaire, Pélagie la vi…

4ème édition du festival Protheb

Les rideaux sont tombés samedi dernier

La 4ème édition du festival Promo théâtres et ballets du Bénin (Protheb) placée sous le signe de la réconciliation artistique et culturelle s’est effectivement déroulée au Hall des arts et loisirs de Cotonou le samedi 20 mars dernier en présence d’importantes personnalités de tous les secteurs de la vie professionnelle.

« Mon cœur grouille d’une euphorie indescriptible et légendaire en ce moment où je vois accomplir la volonté d’une équipe dynamique qui n’a pour mission que d’apporter un plus à la valorisation ou à la promotion de l’art et de la culture » a déclaré M. Ange Abéni, président en exercice du Protheb dans son discours d’ouverture. Il a précisé que l’organisation de cette 4ème édition placée sous le signe de la réconciliation artistique et culturelle est avant tout un combat ou si vous le préférez, une victoire : celle du réalisme sur l’irréalisme et du concret ou du pragmatisme sur l’abstrait et le bavardage inutile. Le directeur …

Concert d’hommage à la démocratie béninoise

Galiou Soglo a rassemblé et concilié le peuple béninois

C’est claire désormais que le ministre de la culture, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales, Galiou Soglo a rassemblé et concilié le peuple béninois. C’est à travers le concert initié dans le cadre des 20 ans de la démocratie béninoise et de renaissance culturelle qui s’est déroulé le samedi 20 mars 2010 sur l’esplanade interne du Stade de l’Amitié de Kouhounou. Une vingtaine d’artistes, les plus appréciés du moment ont concrétisé le concept.

Les empreintes sont gravées dans le cœur du peuple béninois et ce durant des décennies. Une mini-fête de la musique, le concert live d’hommage à la démocratie est une initiative très novatrice dans la mesure où en une soirée, toutes les grosses pointures et baobab de la chanson béninoise se retrouvent sur un même podium. Nous n’avons plus vu cela, il y a un moment. C’est une soirée de prière, de mémoire et de nostalgie. Jean Adadgenon, Sena Noble, Radama-Z, Vi-phi…

Discographie béninoise

L’album du groupe Allestone bientôt disponible

La relève du groupe Gangbé Brass Band est désormais assurée. C’est par sept jeunes braves, talentueux, engagés dans la tendance de Gangbée et constitués en un groupe dénommé « Allestone ». Depuis sa création en 2003, c’est maintenant que le groupe sort son premier album dans quelques mois. Travaillant ardemment dans l’ombre depuis des années, ils finiront par trouver un producteur français en la personne de Jean-Mary Didier.

Descendu à Cotonou pour l’enregistrement de ce produit de quinze titres, le producteur Jean-Mary Didier de Music Agency a confié que le groupe fait le genre de musique qui se vend. Selon lui, ces jeunes sont talentueux et font une musique originale qui allie la tradition africaine au jazz. « J’ai été séduit par le dialogue des instruments et la capacité des jeunes à converger les racines traditionnelles béninoises », a-t-il fait remarquer. Actuellement en studio de John Arcadius, le groupe mettra sur le marché un …

Coupe du monde 2010

Angélique Kidjo ouvre les hostilités

La diva de la musique béninoise, Angélique Kidjo, honorera le Bénin lors de la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud. Elle chantera à l’ouverture de cette rencontre mondiale avec la star sud-américaine Shakira. Ce duo de choc enflammera le stade Soccer City de Johannesburg. Après avoir été élue meilleure artiste la plus tournante de l’année 2009, Angélique Kidjo entame cette année 2010, une série de concerts dans le monde dont le programme sera dévoilé dans les semaines à venir. Au cours de cette ouverture, elle sera la représentante du Bénin. C’est un immense honneur que fait cette ambassadrice à son pays depuis quelques années. On peut dire que le Bénin participe ainsi à la première coupe du monde de football sur la terre africaine la. C’est un grand exploit pour ce pur produit du Bénin vivant aux Etats-Unis depuis des années, qui va fait vibrer le pays la Mama Africa Myriam Makeba.

5ème édition du festival de la presse

Annik Balley, Félix Pépéripé, Justin Sossou et Constance Mefon seront primés

La 5ème édition du Festival de la Presse aura lieu du 22 au 27 avril 2010 à Cotonou. C’est en prélude à la journée de la liberté de la presse du 03 mai. Pour cette édition quatre acteurs du domaine seront décorés en l’occurrence Annick Balley, rédactrice en chef de la télévision nationale (Ortb) Félix Sohoundé Pépéripé, reporter sportif à la Radio Tokpa, Justin Sossou, ancien animateur à la Radio Atlantique FM et Constance Mefon, la seule femme reporter sportive qui a duré dans la spécialité. Le promoteur de l’événement Carlos Kitome nous l’a fait savoir le mardi 16 mars 2010 à la Maison des Médias.

« Dans le journalisme, nous avons des modèles qu’il faut encourager afin que la génération actuelle puisse suivre les pas. Certains font l’effort de s’imposer professionnellement dans le domaine. Il faut les encourager de leur vivant. C’est pour cela que nous avons identifié les confrères et consœurs Annick Balley, …

Ccf de Cotonou

Ismaël Lô en concert exceptionnel ce vendredi

Le Bob Dylan africain sera en concert exceptionnel ce vendredi 19 mars 2010, au Théâtre de verdure du Centre culturel français de Cotonou. L’artiste qui était à Cotonou en novembre dernier a séduit les mélomanes béninois. L’artiste qui est particulier dans sa musique sera avec son harmonica et sa guitare, qui lui donnent des airs de « Tambourine Man ».

Entouré de musiciens capables de composer aussi bien avec des rythmes locaux qu’avec la soul, le rhythm’n’blues, les mélodies peuhles et mandingues tout ce qui fait la trame de son inspiration, sa musique se partage pour l’essentiel entre de frissonnantes ballades et des invitations à danser sur les rythmes turbulents du Mbalax, dont il sait parfois adoucir les angles pour être apprivoisés par tout un chacun. Sans jamais perdre l’élégance de l’humilité, cultivant dans sa musique une sobriété chaleureuse pour transmettre ce qui à ses yeux fait sens, Ismaël Lô est un artiste qui amène à réfl…

Célébration des 20 ans de la démocratie béninoise

Galiou Soglo initie un concert rassembleur et conciliateur

20 mars 1990-20 mars 2010. Cela fera 20 ans le samedi prochain quand le Bénin s’est engagé sur la voie de la démocratie, à travers la conférence nationale des forces vives de la nation. Pour marquer culturellement cela, le ministre de culture, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales, Galiou Soglo a initié un concert rassembleur et conciliateur.

Ce sera ce samedi 20 mars 2010 sur l’esplanade interne du Stade de l’Amitié de Kouhounou. C’est sous le patronage du chef de l’Etat, chef de la République et chef du gouvernement du Bénin, Dr Boni Yayi. Partir du constat selon lequel, de nouveaux horizons se sont ouverts pour le Bénin et les secteurs ont enclenché un décollage sensible en vue du développement du Pays et particulièrement dans le secteur de la culture, des artistes ont de par la nouvelle dimension pris par la musique béninoise franchir les frontières africaines et internationales et le nombre de f…

Jazz à Ouaga 2010

Mina Agossi représente le Bénin

La seule Jazz woman béninoise résidant en France, Mina Agossi est invitée pour prendre part à la 18ème édition du Festival de musique à vocation planétaire dénommé « Jazz à Ouaga » qui se tiendra du 23 avril au 1er mai 2010. Avant ou au terme de son séjour au pays des hommes intègres, elle fera probablement une escale dans son natal le Bénin.

Grandir sans trahir, ne pas avoir la mémoire qui flanche, soigner ses plaisirs comme ses idées, ne rien sacrifier au succès, voilà le parcours d’un festival de. En dix huit éditions, jazz à Ouaga a fait un chemin étonnant. La programmation d’un évènement aussi prestigieux n’est pas une entreprise banale, et chaque année, nous sommes confrontés aux mêmes angoisses : comment satisfaire notre public, ne pas le décevoir, mais aussi, le surprendre, l’émouvoir, sans tomber dans la facilité et les lieux communs, nous a confié le comité d’organisation. La programmation proposée pour cette 18ème Edition sera éclectique, rass…

Semaine de la francophonie au Ccf de Cotonou

La graine et le mulet en projection ce soir

La projection de séries de films retenus dans le cadre de la semaine de la francophonie se poursuit au Centre culturel français de Cotonou. A l’affiche ce soir, il y aura le film « la graine et le mulet. C’est une réalisation de l’algérien Abdellatif Kechiche. Les acteurs Habib Boufares, Hafsia Herzi, Faridah Benkhetache ont joué dans ce film. Sortie en 2007, « la graine et le mulet » dure 2h 31 minutes et est du genre comédie dramatique. Le film est lauréat du Prix spécial du jury, 64ème Mostra de Venise (2007). Voici le résumé : Sète, le port. Monsieur Beiji, la soixantaine fatiguée, se traîne sur le chantier naval du port dans un emploi devenu pénible au fil des années. Une impression d'échec lui pèse depuis quelque temps, et dont il ne songe qu'à sortir en créant sa propre affaire : un restaurant…

Célébration des 20 ans de la démocratie béninoise

Galiou Soglo initie un concert rassembleur et conciliateur

20 mars 1990-20 mars 2010. Cela fera 20 ans le samedi prochain quand le Bénin s’est engagé sur la voie de la démocratie, à travers la conférence nationale des forces vives de la nation. Pour marquer culturellement cela, le ministre de culture, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales, Galiou Soglo a initié un concert rassembleur et conciliateur.

Ce sera ce samedi 20 mars 2010 sur l’esplanade interne du Stade de l’Amitié de Kouhounou. C’est sous le patronage du chef de l’Etat, chef de la République et chef du gouvernement du Bénin, Dr Boni Yayi. Partir du constat selon lequel, de nouveaux horizons se sont ouverts pour le Bénin et les secteurs ont enclenché un décollage sensible en vue du développement du Pays et particulièrement dans le secteur de la culture, des artistes ont de par la nouvelle dimension pris par la musique béninoise franchir les frontières africaines et internationales et le nombre de f…

En mission au Bénin en vue des futures élections présidentielles

Jean-Luc Stachura présente son livre « Bonheur et succès sont en vous »

Durant deux semaines, l’expert en accompagnement à la Réussite, au Mieux-être et à la Haute Performance à diffusé largement la Méthode de l’Akâsha des Mots que ce soit dans le cadre de programmes individuels ou lors de Conférences destinées au grand public venu à chaque fois nombreux à Cotonou. Il a clôturé sa mission par une Conférence de presse sur l’Akâsha des Mots et présente son ouvrage intitulé le « Bonheur et succès sont en vous ». C’était le vendredi dernier au Bénin Marina Hôtel.

Sorti en mars 2004 aux éditions Flammarion, le livre « Bonheur et succès sont en vous » de Jean-Luc Stachura est composé d’une vingtaine de chapitres. C’est un récapitulatif des méthodes qui aident à réussir dans la vie. Selon l’auteur, c’est un livre qui rend efficace les hommes politiques et les dirigeants d’entreprises. Il s’est spécialisé dans en cela pour deux raisons bien précises, a-t-il confié : La première c’est qu’…

Deuil dans le rang des artistes

Migbogohin Assogba Dossou alias Dossou Letriki n’est plus !

L’icône de la musique traditionnelle béninoise Migbogohin Assogba Dossou alias Dossou Letriki n’est plus parmi les siens. Il a été rappelé à Dieu le week-end écoulé. Elève du roi de Yédénou Adjahoui, roi du rythme fétiche des Porto-Noviens « Masse-Gohoun», celui-ci deviendra son successeur et la référence depuis la mort du roi et philosophe en 1995. Plus de la soixantaine, il a derrière lui, des enfants et des femmes et une trentaine d’œuvres phonographiques. Philosophe et sensibilisateur, il est un des doyens de la chanson traditionnelle béninoise. Par les messages de ses chansons, il donne la joie et l’émotion aux foyers. Priez pour le repos de son âme.

African soul rebels tour 2010

Le Tout Puissant Poly-rythmo a enflammé les salles d'Angleterre!

(Ils seront en concert à Bamako le 03 avril prochain)

Dans le cadre d’African soul rebels tour, le groupe de musique béninois « Tout-puissant Poly-Rythmo » a honoré le Bénin au pays de la Reine Elisabeth. C’était du 18 février au 03 mars 2010. Oumou Sangaré, Orchestre Poly-Rythmo de Cotonou, Kalahari Surfers avec Teba Shumba, sont les groupes africains qui ont participé cette année à African Soul Rebels Tour 2010 en Angleterre.

Les groupes ont donné 12 concerts, à travers plusieurs villes Anglaises. La première étape a été Poole Lighthouse, et la dernière étape c'est-à-dire le concert du 3 mars, c'était au The Sage Gateshead. Du l’avis des observateurs de la musique du pays, les vétérans du groupe Tout-puissant Poly-rythmo venu du Bénin a été la révélation de la tournée. De Poole Lighthouse, le 18 février en passant par Brighton Dome Concert Hall,London Barbican, Northampton Royal et Derngate, Bristol Colst…

Sortie discographique

« Dégonfle-moi, seigneur » de Abra Teko déjà disponible

La révélation de la musique Gospel béninoise de 2010 vient de rendre disponible sur le marché discographique béninois son premier album intitulé « Dégonfle-moi, seigneur ». Il s’appelle Abra Davyd Téko. C’était au cours d’une cérémonie de lancement tenu au Centre de promotion de l’Artisanat (Cpa) le samedi 13 mars.

Opus purement Gospel, embrassant plusieurs rythmes tels que l’Afro Blues, le Jazz naturalisé béninois, c’est-à-dire mélangé aux sonorités musicales béninoises, ce premier album de Abra Davyd Teko est un coup de maître. Abordant avec adoration et envoûtement des thèmes spirituels tels que : l’amour, la générosité, la miséricorde et le pardon, Abra Téko sensibilise, séduise et touche la profondeur de la foi humaine. Mélodieux et compositeur de textes poignants, il fait penser à son aîné africain Ismaël Lô. Réalisé par le studio God’s power, l’album contient six titres notamment « Dela Yesu », « Je donne moi », « Achete…

Dangereuse déclaration de l’honorable Rosine Soglo

Stan Tohon invite les populations à considérer les propos comme un délire

Au cours d’une intervention à l’assemblée nationale, le jeudi 04 mars dernier, l’avocate, ex première dame de la République du Bénin, présidente du parti de la renaissance du Bénin (Rb) et honorable à l’assemblée nationale, Rosine Vieyra Soglo a sorti de propos dangereux. C’est des propos qui incitent à la violence et menace la paix qui est chère pour le peuple béninois. La majorité de la population béninoise étaient déçues surtout que cela sortait de la bouche de la respectée et doyenne du parlement béninois. Rosine Soglo. Cela a touché, le papi grandé, Mohamed Ibitosh Stan Tohon. Représentant le Groupement des artistes pour la paix et la concorde (Grapac), Stan Tohon a fait une déclaration pour condamner de tels propos. Selon lui, le Bénin est un pays de paix et ces propos du genre peuvent conduire à la guerre, a-t-il ajouté. Mais, nous devons considérer cela comme un délire particularisait-il. M…

Cinéma Francophone au Ccf

Le Film « Séraphine » en projection demain

Dans le cadre de la semaine de la langue française et de la francophonie, le Centre culturel français (Ccf) de Cotonou projette une série de films dont « Séraphine » en programmation le mardi 09 mars 2010.

C’est un film réalisé par Martin Provost avec les acteurs Yolande Moreau, Ulrich Tukur, Anne Bennent. Sorti en 2008, Séraphine est un film dramatique français d’’une durée de 2h05 minutes. En 1912, le collectionneur allemand Wilhelm Uhde, premier acheteur de Picasso et découvreur du douanier Rousseau, loue un appartement à Senlis pour écrire et se reposer de sa vie parisienne. Il prend à son service une femme de ménage, Séraphine, 48 ans. Quelque temps plus tard, il remarque chez des notables locaux une petite toile peinte sur bois. Sa stupéfaction est grande d’apprendre que l’auteur n’est autre que Séraphine. S’instaure alors une relation poignante et inattendue entre le marchand d’art d’avant-garde et la femme de ménage visionnaire.

Critique du film « La main noire »

Oncle Bazar projette sur la guerre des cybercriminels

Le plus grand investisseur dans la production de films au Bénin depuis quelques années revient avec sa dernière sortie cinématographique. Sortant complètement des réalisations de film thriller, Jean-Paul Amoussou alias Oncle Bazar, acteur, producteur et réalisateur s’est engagé dans l’action. Premier du genre au Bénin, le film « La main noire » réunit des grands acteurs africains et européens.

Peignant de manière divergente deux histoires ayant un point commun, Jean-Paul Amoussou s’est lancé dans une expérimentation de production de genre qui matérialise véritablement la fiction, c’est-à-dire le film d’action. D’environ 120 minutes, « La main noire » est réalisé au Bénin, au Gabon et en Côte-d’Ivoire. Rien n’est gratuit ni facile car le vol nécessite plus d’intelligence et de malice que plusieurs activités saines. En priorité, la cybercriminalité que beaucoup de gens croient facile, est un vol virtuel et une activité malhonnête, m…

Festival de la fête du Printemps chinois

Une quinzaine de mannequins ont défilé aux couleurs des costumes Sino-africains

Dans le cadre du Festival printemps chinois, l’Ambassade de Chine au Bénin et le Centre Culturel ont organisé une soirée de défilé de mode intitulée ‘’Costumes Sino-africains valorisés, un voyage séduisant ». C’était dans la salle polyvalente du Palais des congrès de Cotonou.

Elles sont au total treize mannequins à défiler sous les costumes sino-africains valorisés, chefs-d’œuvre de la styliste chinoise YANG BEIBEI. La styliste a développé quatre différents thèmes de collections, inclus ses trois précédentes collections à savoir ‘’Elégance antique’’, ‘’Bain de la mode’’ ‘’Tendresse de la Chine-Afrique’’ et surtout sa toute nouvelle ‘’L’Afrique séduisante’’, une collection qui réduit l’écart entre les costumes chinois et africains, une tentative de jonction et de brassage de deux différentes cultures. Au cours de son allocution, le présentateur a rappelé que c’est le quinzième jour du Nouvel an chinois. En…